LePalatin.com
Olivier Dacourt, fidèle supporter du Racing en L1

Olivier Dacourt, fidèle supporter du Racing en L1

Aujourd’hui consultant pour Canal +, Olivier Dacourt a parfaitement réussi sa reconversion après sa carrière de footballeur. Le milieu de terrain, passé par l’Inter Milan, Lens ou encore l’AS Rome, est donc un personnage important du paysage audiovisuel français. Présent dans le Canal Football Club, il conserve un oeil avisé sur la Ligue 1 et reste très attentif aux résultats de son club formateur, le Racing Club de Strasbourg.

« J’ai passé neuf ans à Strasbourg, j’ai fait toute ma formation là-bas. Je suis arrivé à 13 ans et quand je suis parti, j’allais avoir 23 ans. C’est donc le club qui m’a permis de faire carrière. Donc oui, je continue à suivre cette équipe, je regarde tous les résultats et je regarde les matchs également », explique-t-il à nos confrères de Bwin. « Je n’ai joué qu’en première division à Strasbourg, donc, je n’ai pas connu la deuxième division. On jouait la coupe d’Europe donc ce sont des années différentes. Personnellement avec Strasbourg j’ai joué le Milan AC en coupe de l’UEFA, on a joué l’Inter de Milan, on a joué Liverpool, on a éliminé Liverpool, les Glasgow Rangers, on a gagné la coupe de la Ligue, on a fait une finale de coupe de France, donc j’ai envie de dire que c’était la belle époque de Strasbourg ».

Des souvenirs pleins la tête, Dacourt sait pertinemment que de l’eau a coulé sous les ponts. Cependant, grâce au peuple alsacien, le club a toujours eu une place particulière dans le paysage du ballon rond. Relégué en National puis en CFA, le RCSA s’est relevé, saison après saison, grâce au nouveau président Marc Keller.

Et en mai 2017, les Strasbourgeois ont validé leur retour dans l’élite pour le plus grand bonheur des amoureux du football et de la Meinau, son enceinte connu mondialement. Le plus dur a donc commencé en août pour Thierry Laurey, l’entraineur : à savoir se maintenir. Et pour que le rêve devienne réalité, Dacourt apporte quelques précieux conseils. « Le plus important cette année pour l’équipe, c’est de se maintenir en première division. Après, chaque chose en son temps… Déjà, s’ils arrivent à se maintenir, à rester en première division, ils auront très très bien travaillé… parce que bien souvent, quand on monte, l’équipe descend l’année d’après. J’espère donc qu’ils vont se maintenir, et surtout qu’ils vont évoluer en Première Division de manière durable. Comme ça, j’ai envie de dire, que le pari sera gagné ».

Et pour réussir à conserver une place dans l’élite, le RCSA aurait tout intérêt à miser sur le petit chouchou d’Olivier Dacourt, à savoir Dimitri Liénard : « Ah, c’est le milieu-gauche. J’aime bien Liénard, parce qu’il fait partie des joueurs qui ont connu le club tout en bas, qui ont permis au club de monter. On voit que même quand il était en CFA, en deuxième division, on voit que pour lui, même en Première Division, il a pas trop de difficultés en fait. Ça que parfois, il faut un peu de chance pour faire carrière ».

Nul doute que Strasbourg aura un soutien de poids pour le maintien.

Leave a Comment